Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

SYME

Retour
Médiateur social, un métier désormais reconnu et encadré
Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Médiateur social, un métier désormais reconnu et encadré

Au moment de s'engager dans le travail de reconnaissance du métier de médiateur conventionnel et judiciaire, il est intéressant d'observer la démarche effectuée dans le secteur de la médiation sociale. 

Cette démarche a conduit les parties prenantes dans le processus de rédaction d'une norme (X60-600), un travail minutieux piloté par l'AFNOR, et coordonné par le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) et le Secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR). La commission de normalisation a accueilli l’ensemble des parties prenantes – réseaux de la médiation sociale, bailleurs sociaux, collectivités territoriales, acteurs de la formation.

Le résultat de ce travail a été publié en décembre 2016. Il répond à un besoin récurrent de clarification du champ de la médiation sociale, de ses conditions d’exercice et de son articulation avec les autres métiers du travail social. Il a vocation à définir clairement le cadre du métier, à stimuler la professionnalisation des intervenants et, par là, assurer leur visibilité et leur reconnaissance. 

http://www.cget.gouv.fr/ressources/publications/en-bref-32-mediateur-social-un-metier-desormais-reconnu-et-encadre 

Le dynamisme de la médiation sociale est probablement lié à l'importance et au caractère 'sensible' de ses nombreux champs d'intervention*. Les médiateurs sociaux sont aujourd'hui 12.000, ce qui est sensiblement supérieur à l'effectif des médiateurs conventionnels et judiciaires en activité, de l'ordre de 4.000.

Pour le syndicat professionnel des médiateurs, il est central de s'inspirer de l'exemple de la médiation sociale pour penser la professionnalisation de la médiation conventionnelle et judiciaire.

 


* La médiation sociale peut être définie comme « un processus de création et de réparation du lien social et de règlements des conflits de la vie quotidienne, dans lequel un tiers impartial et indépendant tente, à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions, de les aider à améliorer une relation ou de régler un conflit qui les oppose ».

 

 

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Médiation sociale Formation
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le DEMF entre spécificité et paradoxe

Le DEMF entre spécificité et paradoxe

La médiation familiale, introduite dans le Code Civil à l'article 373-2-7-10 par la loi du 4...

Laurence Hanin-Jamot
9 novembre 2017
Améliorer les conditions d'exercice de la médiation familiale

Améliorer les conditions d'exercice de la médiation familiale

La famille a toujours été un des principaux champs d’application de la médiation. Plusieurs...

30 novembre 2017
Médiateur social, un métier créateur de valeur et une profession d'avenir

Médiateur social, un métier créateur de valeur et une profession d'avenir

Passée, en moins de quarante ans, du statut d’occupation pour personnes en mal d’insertion à...

Alain Brevet
7 janvier 2018
Médiation et santé : un nouveau droit de l'homme

Médiation et santé : un nouveau droit de l'homme

En fonction de la complexité du système de santé, le rôle du médiateur sanitaire consiste à...

Alain Brevet
7 février 2018
Un système de certification pour les médiateurs

Un système de certification pour les médiateurs

Pour gagner la confiance du public et des prescripteurs de médiation, il nous faut clarifier...

Jean-François Pellerin
25 avril 2018
CNAF 2019 : Une nouvelle<br />
convention pour la médiation familiale

CNAF 2019 : Une nouvelle
convention pour la médiation familiale

A l’heure où la CNAF prépare avec l’état sa nouvelle convention d’objectifs et de gestion, il...

27 avril 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus