Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

SYME

Retour
Danièle HENRIE
Le 20 juin 2018
Une analyse de pratique inspirée de la méthode Balint

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Une analyse de pratique inspirée de la méthode Balint

Construire l’expérience, c’est dégager de la pratique les composantes objectives mais également subjectives, la dynamique émotionnelle et affective. En effet, le médiateur est en permanence confronté à des questions éthiques, déontologiques, méthodologiques, institutionnelles, ainsi qu’à des impasses, résonances ou blocages. L’analyse de la pratique lui permet de développer une réflexion sur ce qu'il vit et fait professionnellement. Partager son expérience avec ses pairs et approfondir les points théoriques sur sa pratique, l'aide à mieux « penser » et à mieux « vivre » les situations complexes qu’il rencontre.

L’objectif de l’analyse de la pratique expliquée ci-après est de travailler avec la dynamique du groupe en utilisant l’intelligence collective pour transformer l’impasse en voie de résolution. Un professionnel n’est jamais isolé d’un contexte. Winnicott disait « un bébé n’existe pas tout seul ». L’idée est donc de mettre les compétences professionnelles, humaines et intellectuelles de chaque participant au service du groupe, dans une démarche responsable et collaborative, une démarche de bienveillance et d'humilité.

Le groupe peut ainsi convenir de fonctionner en intervision, c'est à dire de façon autogérée, et sans superviseur, en assumant cette fonction collectivement, dans une vigilance bien partagée. Le groupe accompagne professionnellement et humainement chaque participant dans les questionnements concernant sa pratique, en apportant des expériences professionnelles similaires et des éclairages théorique sur les situations énoncées. Chacun devient responsable de l'autre. Les échanges sont vécus comme une aide, loin de tout contrôle.

Il sera de ce fait demandé à chaque participant de s’engager à respecter le cadre défini démocratiquement par l’ensemble du groupe ainsi que le processus, lors de la première séance d’analyse de la pratique. Voici la méthode que j’utilise, inspirée de la méthode Balint, en usage dans les professions médicales et sociales.

L’objectif est de :

  • Sortir de l’isolement par le partage
  • Créer une solidarité professionnelle et des liens de cœur
  • Approfondir ses connaissances et en acquérir de nouvelles
  • Améliorer ses techniques
  • Trouver des solutions grâce aux échanges d’expériences avec les collègues
  • Développer la réflexion sur l’action dans un cadre éthique défini
  • Gérer les émotions relationnelles
  • Penser l’Être dans sa complexité et dans sa capacité au changement…

La méthode consiste à :

Définir les règles du cadre de manière démocratique avec le groupe. Les médiateurs sont champions dans ce domaine !

  • Engagement volontaire, ouverture du groupe à d’autres personnes ou non...
  • Confidentialité des propos tenus, liberté de parole…
  • Nombre de séances, dates, horaires, pauses…

Le processus, à appliquer avec rigueur, est le suivant :

Le groupe choisit une situation parmi les différentes situations à explorer durant la séance.

1er temps : Temps de l’exposé du récit

Le narrateur choisi par le groupe expose spontanément au groupe la situation qui le préoccupe et son questionnement, sans intervention du groupe (10 à 15 minutes).

2ème temps : Temps des questions factuelles

Chaque participant pose des questions factuelles au narrateur afin d’approfondir les éléments du récit qui lui manquent et ceci sans donner de solutions.

3ème temps : Temps d’intelligibilité

Il s’agit d’un temps ou le narrateur se met en retrait, il ne participe pas aux échanges. Chaque membre du groupe s’adresse à l’ensemble des personnes présentes (et non au narrateur) pour faire part à ses collègues des situations similaires qu’il a rencontrées dans sa pratique, de son expérience professionnelle, des résonances, hypothèses, des outils utilisés pour débloquer la situation, de ses connaissances théoriques sur le sujet, de ses observations, impressions, …

4ème temps : Temps du modifiable

Le narrateur reprend la parole et puise dans l’expérience d’élaboration du groupe le choix de l’action la plus adaptée à sa personnalité.

Cette méthode permet à chaque médiateur de s’exprimer d’égal à égal en fonction de sa sensibilité et de son approche des situations rencontrées, de libérer la parole et en définitive de s’autonomiser en se mettant à chaque fois dans différents rôles.

Et ainsi de suite… A vous de jouer !

Danièle HENRIE
Médiatrice familiale D.E., Thérapeute familiale systémicienne,
Formatrice, Analyse de la pratique professionnelle

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Formation Certification Identité professionnelle
1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Médiateur social, un métier désormais reconnu et encadré

Médiateur social, un métier désormais reconnu et encadré

Au moment de s'engager dans le travail de reconnaissance du métier de médiateur conventionnel et...

21 septembre 2017
Le DEMF entre spécificité et paradoxe

Le DEMF entre spécificité et paradoxe

La médiation familiale, introduite dans le Code Civil à l'article 373-2-7-10 par la loi du 4...

Laurence Hanin-Jamot
9 novembre 2017
Améliorer les conditions d'exercice de la médiation familiale

Améliorer les conditions d'exercice de la médiation familiale

La famille a toujours été un des principaux champs d’application de la médiation. Plusieurs...

30 novembre 2017
Médiateur social, un métier créateur de valeur et une profession d'avenir

Médiateur social, un métier créateur de valeur et une profession d'avenir

Passée, en moins de quarante ans, du statut d’occupation pour personnes en mal d’insertion à...

Alain Brevet
7 janvier 2018
Définir notre identité professionnelle de médiateurs

Définir notre identité professionnelle de médiateurs

La médiation et les médiateurs apparaissent désormais dans de nombreux sujets d’actualité, que...

Jean-François Pellerin
23 mars 2018
Un système de certification pour les médiateurs

Un système de certification pour les médiateurs

Pour gagner la confiance du public et des prescripteurs de médiation, il nous faut clarifier...

Jean-François Pellerin
25 avril 2018
Etes-vous prêts pour une plateforme de comédiation ?...

Etes-vous prêts pour une plateforme de comédiation ?...

Les formations des médiateurs connaissent en France deux logiques différentes. La première,...

Nathalie Mauvieux
23 juin 2018
Les risques et les assurances du médiateur

Les risques et les assurances du médiateur

La question des assurances est importante dans l'activité professionnelle du médiateur, et un...

Marion Manciet de Nervo
11 juin 2018
Une consultation spécialisée « Médiation et souffrance au travail »

Une consultation spécialisée « Médiation et souffrance au travail »

Un entretien avec Daniela Schwendener, propos recueillis par Nathalie MauvieuxUn engagement...

Daniela Schwendener
23 juin 2018
Semaine de la médiation : mon retour d'expérience

Semaine de la médiation : mon retour d'expérience

Médiateur française à cheval entre la France et la Belgique, j’ai adhéré à l’UBMP , Union Belge...

Laurence Hanin-Jamot
27 juin 2018
Médiation familiale : quel développement aujourd'hui en France ?

Médiation familiale : quel développement aujourd'hui en France ?

Laurence Hanin-JamotDanièle HenrieUn récent article de l’ouvrage collectif publié sous la...

23 septembre 2018
Médiation 21 : Une lettre d'orientation pour la médiation

Médiation 21 : Une lettre d'orientation pour la médiation

L'examen de la Loi de programmation de la Justice débutera prochainement au Sénat et à...

25 septembre 2018
Comédiation et plate-forme collaborative : le point de vue des adhérents

Comédiation et plate-forme collaborative : le point de vue des adhérents

Le Syme poursuit depuis quelques mois une réflexion sur la mise en place d’une plate-forme...

Nathalie Mauvieux
25 septembre 2018
L’étymologie au service de la compréhension des mots de la médiation

L’étymologie au service de la compréhension des mots de la médiation

Aux lectrices et lecteurs ayant assisté (ou non) à mes interventions du 15 juin 2018 aux Etats...

26 septembre 2018
Médiation du travail : synergie avec la performance économique et sociale

Médiation du travail : synergie avec la performance économique et sociale

Propos recueillis par Nathalie Mauvieux.Martine Sepiéter est Responsable Qualité relationnelle...

Martine Sepiéter
28 septembre 2018
Médiation en entreprise : l’éclairage de la psychodynamique du travail

Médiation en entreprise : l’éclairage de la psychodynamique du travail

Quelle est votre pratique de la médiation en entreprise ?Les demandes de médiation que je reçois...

Sylvie Morel Vailhen
13 octobre 2018
Un avocat peut être médiateur, même non inscrit au CNMA

Un avocat peut être médiateur, même non inscrit au CNMA

Le Conseil d’Etat (CE, 25 octobre 2018, n° 411373) annule la décision du président du Conseil...

Jean Rooy
14 novembre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus